16 mai 2008

Bibliothéconomie potentielle

Deux étudiants de l’enssib ont récemment lancé des appels pour identifier « les lacunes éventuelles de l'édition en Sciences de l'Information et des Bibliothèques».

Au deuxième appel j’ai répondu cela :
Dans la catégorie "Evaluation des bibliothèques et des services" je regrette spécialement de ne pas disposer d'édition plus récente du Guide (des éditions le Moniteur) : Bibliothèques dans la cité, qui donnait des conseils pratiques pour l'organisation interne. Plus généralement, nous manquons de synthèses sur les pratiques (quelle proportion de bibliothèques font quoi) et de retours d'expériences (quelles sont les expériences qui ont marché ou pas dans les différents établissements). Des synthèses réalisées à partir des travaux des étudiants enssib et iut serait spécialement intéressantes (mais se pose le problème de la publicité des informations internes aux établissements étudiés).


Après réflexion, je me dis qu’un manque encore plus énorme et dommageable c’est l’absence d’ouvrages qui puisse jouer un rôle dans le débat public, analyser et défendre l'offre des bibliothèques dans la citoyenneté et le monde de l'information. A quoi ça pourrait ressembler d’ailleurs ?








Et pourquoi pas ?

13 commentaires:

Les bibliothécaires musicaux a dit…

J'aime bien les "15 mesures pour réduire la fracture culturelle en France". Content d'avoir eu tord de penser qu'une telle affirmation de démocratisation culturelle était depuis longtemps devenue désuète tant elle semble avoir déserté le débat professionnel. NB

Sophie a dit…

C'est tellement vrai!
Moi j'au un faible pour l'homo désherbus...

memoire2silence a dit…

J'aime bien Homo Deserbus... Pourquoi ne pas faire un wiki et une tentative d'écriture collective sur ce que serait un monde sans bibliothèques !
C'est une idée que l'on retrouve dans
un bouquin que je lis depuis hier : celui de Francis Pisani et Dominique Piotet : Comment le web change le monde, l'alchimie des multitudes (Pearson/L'atelier)...
Silence (FQ)

Mercure a dit…

Bon sang, mais c'est bien sûr !
Bonidé que l'écriture à plusieurs mains.
vite un wiki pour s'y mettre
"

Bruit et chuchotements a dit…

Je ne suis pas persuadé qu'un wiki aide vraiment à rédiger un texte de plus d'une page.

Par contre je retiens l'idée d'un texte écrit à plusieurs mains, avec des auteurs authentifiés, et redistribuable en Creative Commons.

Je pense qu'il faudrait aborder conjointement :

I. la description d'un monde sans bibliothèque
II. ce que les bibliothèques apportent actuellement
III. comment elles pourraient apporter encore plus dans le contexte des évolutions culturelles, sociales et technologiques

Franck a dit…

Wiki or not wiki...
Et si on faisait un twitter lors du Congrès sur le stand BIB HYB sur tes questions ? Pour voir ce qu'il en sort ...
Silence

Nannybib a dit…

Tout à fait partante pour un texte écrit à plusieurs mains. Pourquoi pas sous la forme d'un blog collectif uniquement consacré à ces questions ? J'expérimente depuis quelques jours cette forme d'écriture à plusieurs, je trouve ça pas mal...

Autre idée : "La bibliothèque pour les nuls"

Nannybib a dit…

Chic, l'ouvroir de bibliothéconomie potentielle, c'est parti !!!

labaleine a dit…

Voilà des délires positifs, je suis partante!
N'y a-t-il pas un lien avec le site de notre ami Poissenot dans les objectifs?
On commence donc au congrès?
La Baleine

veronique a dit…

moi aussi je suis partante notamment pour une partie "remue-méninges" sur blog ou wiki ou autres au choix... pourquoi pas sur twitter (mais je maîtrise moins)
j'ai l'expérience de wikis qui ont bien fonctionné en rédaction à plusieurs mains mais avec des animateurs très impliqués.

Bruit et chuchotements a dit…

Lancez-vous, thuriféraires du web 2.0.

Moi j'hésite entre les logiciels Clairefontaine et Super-Conquérant.

Franck a dit…

Allez je vous propose un début :

"Ray Bradbury était content. Adossé contre un arbre, le manuscrit de Fahrenheit sous le bras, il pensait vraiment à ce que pourrait être un monde sans livres, un monde sans bibliothèques..."

Qui continue ?

Bon WE...
Silence

Nannybib a dit…

A la réflexion, il me semble que la littérature professionnelle (papier et virtuelle) est assez lacunaire en ce qui concerne les bibliothèques "annexes", "antennes", "de quartier", "de banlieue".
Je cherche des comparatifs d'horaires d'ouverture tenant compte de paramètres utiles : nombre d'agents, surface, type de public accueilli, missions particulières, positionnement vis-à-vis de la BM centrale,...

Ce qui manque, c'est peut-être un espace de réflexion commun au personnel de ces bibliothèques. Si certains sont intéressés, je suis partante pour un travail collectif dans ce domaine

...