12 février 2007

Exponentiellement Biblio-fr


Graphe du nombre de message diffusés chaque année sur Biblio-fr, d'après les données stockées ici : ttp://listes.cru.fr/sympa/arc/biblio-fr. (fichier tableur)
- Augmentation importante, à mettre sans doute en parallèle avec le développement du nombre de postes internet professionnels, ainsi que la multiplication toujours croissante des thèmes professionnels (exemple récent : les appels d'offres).
- Pas d'explication pour la baisse du début 2001 (disponibilité moindre du modérateur ?).
- A noter que chaque "message" peut comprendre en fait un ou plusieurs emails (et sans doute de plus en plus actuellement).
- D'après Francopholiste, ce serait la liste la plus lue de France (article Biblio-fr sur Wikipedia, que j'ai d'ailleurs rédigé).
- Sur les 15000 abonnés les contractuels et les chercheurs d'emplois sont vraisemblablement les catégories les plus représentées.
- Dans le rapport "Bibliothécaires en prospective" p17 et p183, les auteurs estimaient qu'à peine quelques centaines les professionnels suivaient vraiment les débats.
- Il faudrait comparer avec l'évolution de la diffusion des publications professionnelles (BBF, assocations) et les profils des adhérants associatifs(apparement vieillisants).
- Biblio-fr a un côté non-officiel et non-calibré que l'on peut regretter, mais qui est aussi sans doute ce qui en fait quelque chose d'ouvert : services d'annonces, questions-réponses, Zeitgeist.
Une suggestion pour un DCB : proposer à la BU de Caen de faire un stage-mémoire sur Biblio-fr, en quantifiant/qualifiant l'évolution des thèmes traités (ou data-mining), le nombre et le type de contributeurs, et en cherchant à identifier parmi la profession les lecteurs et les pratiques informationnelles, etc.

2 commentaires:

Miklos a dit…

Il serait intéressant d'avoir les chiffres - plus difficiles - sur la part des débats (je ne m'exprime pas sur leur qualité) et des annonces : les premiers étant des messages ayant tous le même objet dans l'entête, le second étant (probablement) des messages n'ayant pas de suite et/ou qualifiés dans l'entête par des mots-clé tels que JOBILISE, Infosite, Stage...

Mon impression est que la part des débats a singulièrement baissé au fil du temps.

Bruit et chuchotements a dit…

Selon Sara Aubry " Une partie des débats qui avaient lieu sur Biblio.fr ont disparu au profit des blogs"

http://www.adels.org/territoires/456.htm

...