15 octobre 2006

Demandez à ceux qui savent chercher

Connaissez-vous un site qui allierait les défauts de Google, Wikipedia et Skyblog, mais sans garder aucune de leurs qualités respectives ?

J'ai nommé : Yahoo Questions-Réponses. http://fr.answers.yahoo.com/
Allez-y voir, chaque échange semble plaider en faveur de l'impossibilité de partager du savoir sur internet. Et comme il n'y a aucune garantie de qualité d'information dans le site lui-même, une campagne de propagande s'impose (Va chercher, Lycos !).



Faisons le test :
Cette question posée à Yahoo Q/R
Cette même question tapée dans Google

L'idée d'un moteur qui rechercherait uniquement parmi des énoncés de questions, plutôt que parmi une infinité de textes, est bonne. Par contre le système de validation des réponses tel qu'il est utilisé dans Yahoo (gain de points) a pour unique but de favoriser le maximum d'interventions et de trafic (voir aussi le site en anglais : http://answers.yahoo.com)

Alors pourquoi ?
"Finalement, les liens sponsorisés fournissent parfois les meilleurs réponses aux questions. Ils sont merveilleusement bien intégrés et se distinguent parfaitement des discussions parce qu'ils sont exempts de fautes ;) Ce qui les rend plus crédibles et donne forcément envie de cliquer dessus."(Source : Pipologue)

Face à ces bas intérêts, une riposte réside dans les services de recherches Ask a librarian/Guichet du savoir : Demandez à ceux qui savent chercher ! Mais il reste à trouver les futurs modèles de véritables bases collaboratives de questions-réponses publiques ou associatives (imaginez par exemple un wiki/question-réponses pour chaque commune).

Plutôt que de décrier Google et Wikipedia, et laisser le terrain de l'information illiteracy ouvert à des outils bien pire, qui sont les professionnels qui pourraient apprendre aux citoyens à chercher et partager des informations ?
Les bibli...
Les biblio...
Les bibliothé...

4 commentaires:

Pitseleh a dit…

Par exemple ;)

(Bon c'est idiot et personne n'a réponse à tout mais tout de même ça fait plaisir à lire)

Manue a dit…

Ca me fait penser à une pub que j'ai vue à Cornell : "The ultimante search engine ? Your Librarian !"

Bruit et chuchotements a dit…

Encore faut-il que le bibliothécaire ait effectivement cette compétence de recherche. En BU une solution est de mettre en place un bureau de référence, mais en BM ce n'est pas adapté au public - théoriquement il faudrait que tout agent au prêt puisse orienter un minimum.

C'est surtout au niveau de la formation du public à la recherche internet (la plus basique) qu'il y a du terrain perdu.
En tant que pourvoyeurs d'informations au public, le rôle des bibliothécaires devrait être d'organiser massivement des sessions "Comment s'orienter sur le net" (plutôt que de passer du temps à sélectionner des signets).

Bibliobsession a dit…

Entièrement d'accord avec B&C! c'est le bon intitulé; "comment s'orienter sur le net", ou même "comment trouver ce que l'on cherche pas!"

A mon avis la question centrale n'est plus seulement de trouver ce que l'on cherche mais de pouvoir s'orienter dans les contenus, ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

notre boulot c'est organiser la sérendipité!

quant aux exemples, ils sont catastrophiquement significatifs!

...